La vocation

du programme

Cette masterclass d’écriture est née du constat que de nombreuses personnes portent en elles un désir de livre et possèdent la motivation nécessaire pour concrétiser ce rêve. Ce programme propose un dispositif efficace sur une année : s’y engager, c’est s’offrir la meilleure des garanties pour avancer. 

Nous accompagnons chaque participant dans l’écriture de son livre grâce à une méthode, une valise à outils et les précieux conseils et exemples des écrivains, mais nous l’accompagnons aussi à un autre niveau sur le chemin de la création : lorsque les doutes, les questions de légitimité, les jugements etc. freinent la spontanéité et le travail. 

Depuis 2016, date de création du programme, notre conviction intime n’a pas changé : quel que soit la nature du projet, quel que soit le niveau de maîtrise atteint, le voyage en valait la peine, la joie et la fierté sont au rendez-vous car cette aventure est avant tout un défi que chacun se lance à lui-même… et si j’étais capable d’écrire un livre ? Si je le tenais dans mes mains dans un an ?

Les 4 week-ends

et les rendez-vous

 

1er week-end : Mise en place

Lors de ce 1er week-end, chaque participant expose, teste et valide son pitch auprès du groupe et de l’animatrice. Il s’agit de poser les fondations du projet : poser les personnages (les caractériser, les entendre) et le décor sensoriel. Les temps d’écriture alternent avec des exercices pour cerner le sujet et le distinguer de l’intrigue.

2ème week-end : Structure 

Lors de ce week-end, nous nous préoccupons de construire une structure autour du fil conducteur du livre. Des thèmes, sous-thèmes et motifs apparaissent, agissant comme autant de mots-clés pour consolider l’architecture du livre. Il s’agit de bien choisir son angle, de dessiner une trajectoire. Le jeu entre le temps narratif, les lieux et les points de vue crée le mouvement de la matière littéraire. Pour les projets professionnels, le plan est très détaillé, chaque chapitre doit mener au suivant selon la logique du propos.

3ème week-end : Déploiement de la narration

C’est l’étape de transformation où apparait le point de bascule dans la trajectoire du ou des personnages ou un  renversement de situation, ce qu’on appelle « le climax ». Des rebondissements, des fausses pistes, secrets ou confidences amènent des révélations, des prises de conscience, des changements de vision. Il est temps ici d’anticiper le dénouement, de déployer chaque scène en veillant à conserver suffisamment de tension narrative, en vérifiant que toutes les scènes soient au service du sujet. Pour les projets professionnels, l’apport personnel de l’auteur doit apparaître.

4ème week-end : Peaufiner, communiquer et publier

Lors de ce dernier week-end, chaque participant est confronté à un choix d’édition, différentes voies sont possibles : édition à compte d’auteur, édition professionnelle ou autoédition. Nous discutons de ce choix, de la stratégie de communication pour ceux qui choisissent l’autoédition. Il est aussi question de réécriture et nous revalidons le pitch (celui-ci évolue) dans l’exercice de la 4e de couverture.

6 rendez-vous individuels

Un rendez-vous individuel bimestriel, physique ou à distance, permet de faire un suivi « sur-mesure » pour chaque participant.

Chaque auteur envoie sa production par mail. Une conversation d’une heure environ permet de faire le tour de l’avancée du projet et/ou des questions qui se posent. Le participant repart avec un cahier des charges précis des points à revoir ou à développer.

Les rendez-vous en ligne

Entre les week-ends, un rendez-vous en ligne avec tout le groupe permet de se reconnecter, d’échanger des trucs et astuces (rituels d’écriture, organisation de cahiers etc.), de s’encourager et de garder la motivation en cas d’essoufflement.

Le défi-marathon

10 jours d’écriture non-stop : 1page /jour

  Ce défi a lieu en groupe, par mail, entre le 2e et le 3e week-end pour booster les projets de chaque participant. Il Quand les fondations du livre sont solides, il s’agit de tirer les fils de la narration en déployant les arcs narratifs, sans perdre de temps, en gardant le cap.

Deux relectures

La relecture à mi-parcours est indispensable pour s’assurer que l’angle est clair, que les fondations sont solides. Sans cette lecture le risque de perdre du temps est considérable.  La lecture finale est indispensable pour s’assurer que les trajectoires des personnages soient totalement abouties.

Possibilité de faire lire par une autre animatrice collaboratrice du programme pour avoir un regard complémentaire. 

Renseignements

et réservation

Par téléphone au 07 86 10 24 76

ou via le formulaire de contact

7 + 2 =