Livres publiés

Un fruit ne peut éclore sans l’action répétée du soleil

Larissa Joachim

En utilisant l’humour comme un scalpel et la poésie comme une avancée salvatrice, ‘Un fruit ne peut éclore sans l’action répétée du soleil’ offre un coup de projecteur vibrant de justesse sur toutes ces choses en nous que nous ne pouvons pas changer.

Ces treize nouvelles ne nous confrontent pas à notre immobilité. Au contraire. Dans un univers drôle et décalé, elles nous invitent à une avancée douce et magnétique vers nous-mêmes.

Extrait

Il m’avoua que notre intimité, il la retrouvait dans mes histoires. Il avait le sentiment de revoir des lieux que nous avions vus ensemble. Mais surtout, il retrouvait des saveurs. Des odeurs. Une façon de s’abandonner au temps qui passe. De le laisser faire son travail en soi et de voir où il nous mènera.

Il me dit que dans mes histoires, il n’y avait jamais d’actions précipitées. Que les évènements et les êtres prenaient le temps d’aller l’un vers l’autre et que tout arrivait au moment adéquat.

Extrait de la nouvelle Un fruit ne peut éclore sans l’action répétée du soleil

Disponible sur Lulu et Amazon

Pour découvrir les libraires partenaires, des extraits et des commentaires de libraires et lecteurs: 

www.larissajoachim.com 

Mille mères

Tumultes en maternité

 Véronique Bitouzé

Ce livre ressemble à un album-photos.

On y rencontre des mères, mille mères, des fières-comme-des paons, des presque-mères, des désirantes, des abîmées de la vie, des je fais-de-mon-mieux, des impatientes, des courageuses, des bébés-mères, des perdues, des éperdues, elles ont 16 ans ou 43 ans, elle rient, elles s’affolent, elles soupirent, elles nous touchent ou nous agacent.

Dans cette grande Maternité, dans ces services parfois très spécialisés, la vie et la mort s’entremêlent.

Il est puissant d’être en vie, et toutes ces histoires nous invitent à le mesurer.

Extrait de LA SALLE D’ATTENTE

On dirait un petit hall de gare. Gris, frois, impersonnel. Des rangées de chaises grises, un distributeur d’eau et des verres en plastique gris, quelques vieux magazines abîmés d’avoir été trop consultés. A l’entrée, un large bandeau suspendu annonce : Consultation d’infertilité.

La pièce est bondée, le silence est pesant. Bien qu’il reste un siège libre, une femme se tient debout près de la fenêtre, impassible. Toutes attendent, la plupart sont seules. Certaines sont très droites dans leur coque en plastique, elles sont presque rigides, comme tutorées. Comme si elles luttaient de toutes leurs forces pour ne pas se laisser aller à la mollesse, comme si tout relâchement laissait instantanément craindre un écroulement total. D’autres sont un peu effondrées dans leur fauteuil, les jambes écartées, on dirait qu’elles ont quitté leur corps. Ou bien est-ce leur corps qui les a lâchées ? Celle-ci est assise sur l’extrême bord du siège, prête à jaillir vers le bureau médical à l’appel de son nom. Celle-là tien un journal, le lit-elle ? Leurs regards sont fixes, la pensée tout entière tendue vers un but, un seul, devenir mère. (…) 

Disponible sur Lulu.com

Vive le budget collaboratif !

Michel Van den Borne

Le processus budgétaire dans les entreprises offre une formidable opportunité de renforcer la cohésion et la motivation des équipes, en développant des pratiques collaboratives menant à des choix clairs et engageants.

Ce livre propose une solution concrète pour transformer les organisations en valorisant l’agilité, l’intelligence collective, la performance et la satisfaction des collaborateurs. La structure originale du livre permet d’appréhender cette approche innovante au travers de chapitres courts et pratiques, mais aussi via une série de fictions mettant en scène son implémentation.

Des pages d’exercices sous forme de questionnaire agrémentent de manière ludique la réflexion et stimule le passage à l’action au sein de votre organisation.

Disponible sur Amazon

Dégoupiller 

Emilie Ballouard

« Le truc des cordonniers mal chaussés, ça marche aussi chez les psys, apparemment. »

Ça c’est ce qu’Olympe pense de sa mère, Danielle, la cinquantaine, psy parisienne, dans le contrôle absolu, en apparence.

Mais que se passerait-il si elle abandonnait sa réserve ? Si elle faisait tomber le masque ? Si elle perdait ses filtres ? Si elle sortait du silence. En séance. Chez elle. Partout. Tout le temps.

Ça donne quoi une psy qui dégoupille ?

 

 

Namaste

Hugues Richard

‘Namaste’ signifie quatre choses : un salut à l’autre, un salut à soi, la reconnaissance d’une part de divinité chez l’autre et en soi et une façon de dire merci.

Ce livre, c’est un peu de tout ça. C’est aussi le récit des aventures tintinesques d’un homme qui part un mois en Inde au sein d’une école de yoga pour futurs professeurs.

Avec humour autant qu’avec réflexion, l’auteur nous livre son expérience, à la fois initiatique et voyageuse.

Extrait

« Ermite or not ? That’s the question. Comme d’habitude, les horaires fluctuent : petit-déjeuner fixé à 10h30 avancé à 10h pour se mettre en route à 10h30. Vous m’suivez toujours ?

Nos guides disaient : trois heures de balade en montagne. Ils n’avaient pas précisé que ces trois heures devraient être la distance à vol d’oiseau, ni qu’au plus on grimpait, au plus ça montait fort dans des chemins de plus en plus étroits et escarpés. Avec mon genou clopin-clopant, je suis à chaque fois le bon dernier du groupe.

Ce qui fait un peu comme aux sports d’hiver, quand le dernier skieur arrive à bout de souffle, tous ceux qui ont attendu repartent ventre à terre, et donc l’essoufflé n’a pas eu le temps de récupérer. J’ai vraiment intérêt à me concentrer sur la marche de ma jambe droite, sinon celle-ci a une fâcheuse tendance à se dérober.

C’est un bon exercice de yoga sur le plan mental : faire un pas, puis un autre, puis encore un, etc. Et tout ça, pourquoi ? Pour arriver au sommet. Et au sommet y a quoi à voir ? Le sommet.« 

Disponible sur Lulu

H+ La sélection

François A. Valauris

À la suite d’un gigantesque vaisseau générationnel, une flottille de centaines d’astronefs de tous calibres s’était élancée dans le vide glacial de l’espace à la recherche d’un Nouveau Monde où l’humanité pourrait recommencer à zéro. Ils avaient quitté une Terre totalement exsangue, épuisée par l’exploitation effrénée et inconsidérée de ses ressources. Propulsés par des moteurs sub-luminiques, les vaisseaux mettraient presque 400 années pour atteindre la plus proche planète. 

C’est ainsi que nait Frange, un monde orbital en périphérie de la Terre où survivent ceux à qui on a interdit le retour sur leur monde d’origine. Après quelques dizaines d’années passées dans le vide absolu de l’espace, une dépression grandissante s’empara des futurs coloniaux et une grande majorité des équipages fit demi-tour.

Quand, au terme de nouvelles longues et éprouvantes années de trajet, ils s’approchèrent enfin de la Terre, une surprise les attendait : la planète était entourée d’une barrière infranchissable et leur était désormais inaccessible ! 

Un groupe d’adolescents inconscients des manipulations et manœuvres de deux cultures aux enjeux apparemment opposées, parviendront malgré tout à franchir cette barrière. Ils seront intégrés à EOS, une cité terrienne qui abrite une guilde scientifico-religieuse dont l’ambition déclarée est de relancer un société humaine basée sur des valeurs manichéennes. Cette guilde est soutenue par l’exploitation de l’héritage technologique laissé par une humanité depuis longtemps disparue.

Le Violon au corps

Florence Rudloff

« Est-ce que tu aimes faire de la balançoire Martha ?

  • Oh oui Diedouchka, j’adore ! répondit-elle.
  • Alors retrouve le même plaisir au violon, en glissant ton archet au rythme de tes hanches que tu balances de gauche à droite. »

 

Dans l’ambiance féerique d’un conte russe aux fortes tonalités slaves, la jeune violoniste Martha est tiraillée entre deux filiations musicales opposées : les Korudstka et les Marthévitch. En plongeant dans l’univers charnel de la musique et du violon, nous assistons à l’étonnante métamorphose de Martha, qui va s’emparer de son histoire pour tracer son chemin dans ce rude monde de l’excellence musicale. Pourra-t-elle en sortir pour embrasser son âme créative et sensorielle de pédagogue du violon ?

Disponible en librairie sur commande ou sur le site de Sydney Laurent éditeur :

La chambre froide

Barbara Montaine

Enfant, elle était fascinée par la lourde porte qui se refermait sur le boucher quand il entrait dans la chambre froide. Elle revoit encore l’épaisseur du bois blond, l’énorme serrure métallique. Que deviendrait Jules si la porte se claquait derrière lui et s’il se retrouvait enfermé dans le frigo monstrueux, seul avec ses carcasses sanguinolentes ?

La petite devenue grande s’est à son tour enfermée. Enfermée dans une histoire d’amour. Elle s’est laissée meurtrir sans un mot. Ou presque.

Cela a duré six ans.

Six ans pendant lesquels elle s’est emmurée.

Enfermée dans la chambre froide.

Disponible sur Lulu

Ça valse

Avril Caumes

D’abord un cri, une révolte, une prière ardente qui enfle en emportant les mots, la syntaxe, dans une forme tourbillonnante qui parle de l’amour mais sans grand A. Le commencement, la jouissance, le manque, la rupture, l’apaisement sont évoqués dans un désordre rythmé par des textes du quotidien : la répétition, le calme. La langue inventive, la prose expressive donne chair et poids aux mots qui parlent aussi bien à l’oreille qu’à l’œil. Des histoires surgissent, ancrées et situées. Une voix parle du réel et de la force de l’écriture pour le transcender.

« L’abandonnée, celle qu’on lâche, mâche, la tombée d’épinards… l’effeuillée de la cuisine… Plus aucune jupe remontée sur des jambes qui rigolent. » « Tu es fin d’exil, le semblable, le retrouvé dans la cabane qui sent bon », « Naufrage faut pas d’amour mourir de rire de tout ça fait aussi guérir. »

Bourlingueur & change management

Thierry Streel

Un livre issu de 30 ans de pratique dans la conduite des équipes au cœur des réalités opérationnelles, en entreprises, de toutes les tailles, et de tous secteurs d’activités.

Un livre guidé par la passion d’un homme, pour son métier. Mais encore bien davantage, pour les voyages, partout à travers le monde. Sur les 5 continents. A la rencontre des peuples, et de leurs différences.

Un livre qui balise le Pourquoi Changer ? Face aux réalités du VUCA World, le Quoi Changer ? et surtout, le Comment changer concrètement ?  Et réussir la conduite du changement au cœur des équipes. Au travers de l’ouverture d’esprit, de l’intelligence collective, de la complémentarité des rôles…

Un livre ouvert, humaniste, pragmatique et constructif. Prioritairement ciblé sur la mise en œuvre opérationnelle. Sans négliger l’importance d’une vision stratégique, d’une différenciation marquée, de la concertation omniprésente.